Mot de l’économe

21 novembre 2020

Le mot de l’économe

Bonjour à tous,

Nous nous approchons du début de l’Avent qui est traditionnellement la période où l’on vient vous rappeler ce devoir de chrétien qu’est le paiement du denier. Les conditions sont différentes, mais le besoin demeure…

Ces temps de re-confinement sont difficiles pour tout le monde, mais plus particulièrement pour les pauvres et les plus démunis. Nous pensons spécialement à ceux ou celles qui parmi nous ne peuvent travailler ou ont perdu un emploi.

L’Eglise est là, entre autres, pour servir ceux qui souffrent et apaiser leur douleur.

Mais elle dépend de la générosité des fidèles. Personne ne lui octroie des revenus réguliers et il lui faut pourtant faire vivre ses prêtres et garder les lieux de culte en état d’accueillir chacun. 

Afin de faire face à ses missions, notre communauté peut compter sur les ressources suivantes, et uniquement celles-ci :

· Le denier de l’Eglise qui sert à verser aux prêtres et membres des communautés religieuses une somme modique leur permettant de vivre décemment.

· La quête et les casuels utilisés pour les dépenses courantes de fonctionnement des paroisses (dépenses d’énergie, photocopies, frais de déplacement des prêtres, émission des bulletins paroissiaux…).

· Les intentions de messe qui permettent de verser aux prêtres un complément de revenu, indispensable au regard de la modicité de la somme allouée en provenance du denier.

· Les dons et legs qui ne devraient être utilisés que pour constituer une réserve financière permettant de faire face aux dépenses exceptionnelles telles que remplacement d’appareils hors d’usage ou grosses réparations.

Même si certains postes de dépense (chauffage des églises par exemple) sont réduits du fait des circonstances actuelles, l’essentiel des charges fixes demeure.

C’est pourquoi il est nécessaire que chacun d’entre nous participe, dans la mesure de ses possibilités, au maintien des capacités financières du secteur inter-paroissial en versant :

· Au denier (reçu fiscal quelle que soit la méthode de versement choisie)

o Par chèque à l’ordre de AD AVIGNON-DENIER 2020, adressé à

Archevêché

Pôle Ressources

31 Rue Paul Manivet

84000 Avignon

ou

o Par carte bancaire ou prélèvement

https://www.donner.diocese-avignon.fr/?page=formulaire_denier

· A la quête

o Déposer une enveloppe contenant un chèque libellé au nom de la paroisse de…, ou une somme en liquide, au presbytère

ou

o Demander à la paroisse un RIB et faire un virement en précisant la paroisse et la destination du don

Ou utiliser les sites suivants

https://donner.catholique.fr/quete/ mon-don?_cv=1

ou

https://www.donner.diocese-avignon.fr/FAQ.html?page=formulaire_quete (reçu fiscal)

· En intentions de messe

o Les demandes de messes sont à faire parvenir à M. le curé ou au père Anderson, sous enveloppe déposée au presbytère ou adressée par la poste.

C’est une bien longue litanie pour des préoccupations matérielles, mais la vie de la communauté paroissiale, c’est aussi cela… Merci à tous.